L’impact des panneaux solaires RJ HOME PLAY PRO sur l’environnement

38

De nombreuses personnes savent que les panneaux solaires représentent une source d’énergie propre et renouvelable, et il y a une certaine tendance à tendre vers l’utilisation de cette source d’énergie électrique.

Dans cet article, nous allons voir ensemble l’impact de cette source d’énergie électrique sur l’environnement, et pourquoi cette source d’énergie est de plus en plus sollicitée.

Les panneaux solaires sont-ils vraiment bons pour l’environnement ?

Les panneaux consomment beaucoup d’énergie dans leur production, car ils nécessitent différentes étapes, ressources et différents éléments chimiques. Mais ce qui est bien à savoir est qu’un panneau photovoltaïque « restitue » l’énergie qui a été dépensée pour sa production.

On estime qu’un panneau solaire prend 1,5 à 2,5 ans pour générer la même quantité d’énergie qui a été utilisée pour le produire. De plus, le panneau solaire photovoltaïque émet entre 92 % et 96 % moins de dioxyde de carbone que les combustibles fossiles sur sa durée de vie (environ 30 ans), compensant ainsi l’empreinte environnementale par rapport aux autres sources d’énergie.

Les panneaux solaires n’émettent pas de gaz à effet de serre

La génération d’énergie par les panneaux et l’entretien du système sont les étapes avec les valeurs les plus négligeables, à la fois dans la consommation d’énergie pour le fonctionnement et dans les émissions de gaz qui causent l’effet de serre. L’équipement n’a pratiquement aucun impact sur l’environnement tout au long de sa durée de vie utile, la plus grande étape de son cycle de vie.

La gestion des composants d’un système photovoltaïque offre la possibilité de relier chacun des « trois R » de la gestion durable des déchets : réduire, réutiliser et recycler.

Les panneaux solaires sont recyclables

Aujourd’hui, les deux tiers des panneaux solaires produits sont en silicium cristallin. Sa composition est essentiellement de 90% de verre, de polymère et d’aluminium, qui sont classés comme déchets non dangereux. Mais les panneaux comprennent également des matériaux tels que l’argent, l’étain et des traces de plomb. Les panneaux à couche mince, en revanche, sont composés à 98 % de verre, de polymère et d’aluminium combinés à 2 % de cuivre et de zinc (potentiellement dangereux) et de semi-conducteurs et d’autres éléments dangereux pour l’homme.

D’ici 2030, grâce aux avancées technologiques et à la Recherche et Développement, la quantité de matière première utilisée dans la production de silicium et de panneaux à couches minces diminuera considérablement. Des équipements plus performants réduiront également l’utilisation de matières dangereuses et d’éléments rares, ce qui facilitera le potentiel de recyclage des équipements.

Un marché secondaire potentiel est la réutilisation, notamment pour les sites aux ressources financières limitées et souhaitant entrer dans la filière photovoltaïque. Les panneaux qui ont subi une réparation peuvent être vendus à un prix inférieur sur le marché ou destinés à des centres d’études, tels que des universités.

Lorsque les panneaux solaires arriveront réellement en fin de vie, le recyclage et la réutilisation de leurs composants seront préférables à l’élimination totale des équipements. Le verre, l’aluminium et le cuivre peuvent être récupérés avec un rendement supérieur à 85 % de la masse du panneau solaire. Des centres de recyclage émergent, principalement en Europe, où le marché du photovoltaïque est un peu plus ancien. C’est quand même une nouveauté. Plus de recherche et d’initiatives seront nécessaires, car le potentiel de recyclage du panneau est grand, ainsi que d’autres équipements dans un système.

Les avantages des panneaux solaires pour l’environnement

Les avantages environnementaux à long terme sont clairs : réduction de l’empreinte carbone, meilleure élimination des composants dangereux et de l’électronique et utilisation réduite de matières premières pour de futurs équipements plus efficaces.

Le potentiel économique futur est également attractif, selon une étude publiée par des experts d’une Agence internationale pour les énergies renouvelables en 2016.

L’énergie solaire est une source renouvelable et présente de grands avantages environnementaux. L’analyse du cycle de vie des composants d’un système photovoltaïque, en particulier les panneaux solaires comme le RJ HOME PLAY PRO, est importante pour que la durabilité de la production par le soleil soit maintenue tout au long de la vie du produit.

Il n’existe pas de source d’énergie complètement exempte d’impacts environnementaux, mais si l’on compare l’énergie photovoltaïque à d’autres énergies comme le charbon (encore largement utilisé par des pays comme les USA et la Chine), elle est infiniment moins polluante. Les impacts tout au long de sa durée de vie sont beaucoup plus faibles et l’émission de gaz polluants est plus liée au transport de l’équipement qu’à la fabrication et à l’exploitation du système lui-même.

Ainsi, le marché doit inclure la recherche et l’investissement pour la gestion des déchets photovoltaïques, en veillant à ce que l’avenir soit solaire et durable.