Comment créer une entreprise en Suisse ?

26

La procédure de création d’une entreprise en Europe et précisément en Suisse dépend de la forme d’entreprise juridique, parce qu’il existe plusieurs en Suisse. Si vous voulez créer votre entreprise, vous devez savoir que chaque forme de formes juridiques présente en Suisse a ses avantages et inconvénients. Cet article a donc été rédigé afin de vous permettre de mieux comprendre la procédure de création d’une entreprise en Suisse.

Les différentes formes juridiques qui existent en Suisse

Avant de dresser les étapes de création d’une entreprise en Suisse, il vous faut connaitre les différentes formes juridiques qui existent ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Les entreprises individuelles (EI/RI)

Les entreprises individuelles ou EI ou encore raison individuelle est une forme d’entreprise qui est créée par une seule personne. L’avantage de cette forme juridique est que, elle permet à son créateur d’avoir une liberté dans la gestion de ses activités et peut prendre librement ses décisions. À ce niveau, il n’y a pas d’associé. Toutefois, il peut arriver que plusieurs personnes décident de se regrouper pour créer une structure en nom collectif. Le principe de fonctionnement est le même que les entreprises individuelles. La fiduciaire geneve est là pour vous accompagner dans la création de cette forme d’entreprise.

Les sociétés à responsabilité limitée (Sarl)

Cette forme de société juridique est spéciale. Elle est plus destinée pour les personnes souhaitant créer une société de capitaux, autrement dit avec de gros investissements. Pour créer une société à responsabilité limitée, il faut disposer d’au moins CHF 20 000. Au cours de la création de l’entreprise, vous serez présenté devant un notaire partenaire, qui vous fera signer un acte authentique. Sur cet acte sera inscrit votre volonté de créer cette forme d’entreprise.

Les sociétés anonymes (SA)

Tout comme les sociétés à responsabilité limitée, les sociétés anonymes sont créées devant un notaire au cours d’une assemblée constitutive. Pour créer une société anonyme, vous devez avoir un capital d’au moins CHF 100 000. Il faut savoir aussi que vous devez enregistrer votre entreprise, votre entreprise individuelle ainsi que votre chiffre d’affaires au registre du commerce.

Quelles sont les étapes à suivre pour créer son entreprise en Suisse ?

Pour créer votre entreprise en Suisse, il vous faut faire une inscription et ce peu importe la forme d’entreprise. Au cours de l’inscription, il sera question de donner vos besoins dans le formulaire qui vous sera présenté. Cette première étape peut se faire aussi se faire via un appel téléphonique ou par email. Seconde étape, choisir la forme juridique que vous souhaitez. Si vous ne savez pas quelle forme choisir, le client RISTER saura vous aider à faire un choix. Il vous exposera les spécificités de chaque forme, de même que les avantages et inconvénients qui sont liés.

Après avoir fini avec ces deux étapes vient la partie de création d’un compte de consignation. Ceci est obligatoire lorsque vous choisissez la forme SA ou Sarl. Le client RISTER sera vous accompagner dans la procédure de création. RISTER vous accompagnera également pour vous aider à rédiger les différents statuts de votre société. Pour conclure la création il faudra inscrit votre entreprise au Registre du commerce, où le notaire se chargera de vérifier les différents statuts puis verser au moins le montant minimum exigé.