Ryan Lochte est de retour dans la compétition, s’ouvre sur la vie en dehors de la piscine

359

Après avoir purgé 14 mois d’interdiction de nager en compétition pour infraction aux règles antidopage, Ryan Lochte a effectué son retour mercredi alors qu’il participait aux championnats nationaux Phillips 66 2019 à Palo Alto, en Californie.

La première épreuve de retour de Lochte a été un contre-la-montre du 200 mètres individuel dans lequel il a inscrit un chrono de 1: 57,88, le quatrième meilleur temps réalisé par un Américain cette saison et suffisamment rapide pour se qualifier pour les essais olympiques de 2020, selon SwimSwam. Il devrait participer à quatre autres épreuves cette semaine puisqu’il participera au 100 papillon, au 100 dos, au 200 libre et au 400 QNI.

« Je m’amuse à nager à nouveau », a déclaré Lochte (via USA Today). « Et je ne me suis pas amusé depuis les Jeux olympiques de 2012. Cela fait donc longtemps que je peux honnêtement dire que je suis sur le bord de la piscine avec un grand sourire et que je le dois à mes enfants et à ma femme. Ils ont été ma colonne vertébrale tout au long de ce voyage ces trois dernières années.

« Je m’amuse encore et c’est génial. Je leur dois tout. »

Après sa course mercredi, Lochte, 34 ans, s’est ouvert sur la vie en dehors de la piscine et sur certains des changements qu’il a apportés depuis qu’il a servi deux interdictions de ce cycle olympique. Son premier était 10 mois après un incident survenu à la station-service pendant les Jeux de Rio en 2016, où il avait ensuite avoué avoir inventé une histoire à son sujet, ainsi qu’à trois de ses coéquipiers de natation américains qui avaient été dévalisés sous la menace des armes.

La deuxième suspension a eu lieu après qu’il ait publié une photo de lui sur les réseaux sociaux recevant des solutions intraveineuses. Une enquête a révélé que Lochte avait « reçu une perfusion intraveineuse de substances autorisées » dépassant la limite autorisée de 100 ml sur une période de 12 heures. Il a expliqué mercredi qu’il s’agissait d’une infusion de vitamine B12 parce que son épouse, Kayla Rae, et son fils, Caiden, étaient malades et qu’il se préparait pour une rencontre.

« Je ne voulais pas être malade, surtout parce que je savais nager. J’avais une infusion de vitamine 12 et c’est un non-non, alors j’ai payé l’amende », a déclaré Lochte mercredi.

Autre changement personnel pour le champion olympique à six reprises: il s’est fait soigner l’an dernier pour un problème d’alcool.

« Je pense que je devenais à un moment de ma vie où j’avais besoin d’un changement, a déclaré Lochte. Alors, oui, je me suis inscrite en cure de désintoxication. J’ai fait les cours; J’ai tout fait. … J’y suis allé parce que j’avais besoin d’aide. Je dois changer certaines choses dans ma vie, et c’est pour cela que je suis allé là-bas et je suis sorti pour devenir un meilleur homme.  »

Lochte a déclaré qu’il avait bu un verre de vin lorsque sa fille, Liv Rae, est née le 17 juin, mais il ne se préoccupe plus de l’alcool.

« Il se passe des choses plus grandes et meilleures », a déclaré Lochte. « Et je suis content que je sois allé en cure de désintoxication et que je sois examiné simplement parce que cela m’aidait.

« Cela m’a aidé à mettre les choses en perspective dans ma vie et à ce qui est vraiment plus important que d’aller dans un bar et de se faire marteler ou de faire quelque chose du genre. Je rentre chez moi et je peux jouer avec mes enfants et embrasser et tenir ma femme. Et ça pour moi, c’est tout.  »

Le médaillé olympique à 12 reprises espère participer à ses cinquièmes Jeux olympiques lors des Jeux d’été de 2020 à Tokyo.