Créer un backup facilement pour vos données

72

Créer un backup constitue assurément une tâche indispensable. En effet, pour une entreprise ou un travailleur indépendant, les données numériques sont précieuses. Comptabilité, fiche des clients, informations sur des produits… Une multitude de données intègrent l’ADN de l’activité exercée. Mais voilà, malheureusement, une ombre plane sur les données : leur perte,. La seule solution consiste à créer une sauvegarde. Comment procéder ? Que faut-il exactement sauvegarder ? Éléments de réponse dans cet article.

Qu’est-ce que la sauvegarde de données ?

Le terme anglais « backup » correspond en français à la sauvegarde. C’est une procédure simple à mettre en œuvre. Vous copiez vos données sur un support adapté qui peut être un disque dur externe. Créer un backup permet d’avoir vos données sous forme redondante. Elles apparaissent sur le support initial et sur le support sur lequel vous les reproduisez.

L’avantage de la création d’un backup, c’est qu’elle permet de disposer des données essentielles à tout moment. Votre support initial est-il endommagé ou perdu ? Pas de problème ! Vous pourrez toujours retrouver vos données numériques, puisqu’elles sont sur un autre support. Avec cette solution, il est possible de rétablir facilement, totalement ou partiellement, le stock de données perdu.

Que devez-vous sauvegarder ?

Si créer un backup est avantageux, il l’est encore plus lorsqu’on sait quelles données sauvegarder. Contrairement à ce qu’on peut penser, il n’existe pas de critères de sélectivité dans le choix des fichiers à sauvegarder. Ainsi, autant vous pouvez enregistrer des données comptables, autant vous avez la possibilité de sauvegarder des plans de travail, des photos, etc. Cela dit, chaque professionnel peut définir le mode de sauvegarde qu’il souhaite.

Vous avez la possibilité de faire une sauvegarde intégrale ou une sauvegarde sélective. Dans le premier cas, les données qui se trouvent sur vos supports sont entièrement installées sur le deuxième support. Il faut donc s’assurer que ce dernier dispose d’assez d’espace pour héberger les données. Les professionnels de Chronodisk sur Chronodisk.com veillent à ce détail avant de lancer toute sauvegarde.

Dans le second cas, créer un backup suppose de sélectionner les données à sauvegarder. La conséquence est que vous perdrez quelques données. Il peut s’agir de vos photos, de documents de travail, d’informations sur les clients, etc. Si vous optez pour ce mode, vous devez connaitre précisément l’espace de stockage sur lequel les données à sauvegarder se trouvent.

Comment créer un backup ?

Pour créer un backup, il existe une solution facile. C’est d’ailleurs la première formule à laquelle l’on pense quand on parle de sauvegarde de données. Elle consiste à enregistrer les données sur le cloud. Pour le cloud, les solutions de sauvegarde abondent. Nous pensons par exemple à OneDrive et Hubic. D’un autre côté, il y a les logiciels de sauvegarde qui abondent.

En dehors du cloud, il est possible de faire des sauvegardes manuelles sur des supports amovibles : disques durs externes, clés USB, cartes mémoire, etc. Plus l’on multiple les sources de sauvegarde, plus l’on a de chances de retrouver ses données une fois qu’elles sont perdues. Pour cela, afin de créer un backup, vous pouvez recourir à l’architecture RAID qui permet d’enregistrer les données sur plusieurs supports.