Liberté spirituelle et consciente : pourquoi et comment méditer ?

35

Il est clair qu’avec les activités du quotidien, le stress permanent dans lequel l’humanité vit tous les jours, l’homme a besoin de s’arrêter un moment pour se ressourcer, se relaxer et se charger d’énergies nouvelles. Le moyen le plus connu et qui a fait ses preuves est la méditation. Pour les profanes, qu’est-ce que la méditation et comment la pratiquer pour atteindre l’épanouissement ?

La méditation : qu’est-ce que c’est ?

Provenant du mot latin « meditare » qui veut dire « contempler », la méditation se définit comme étant une pratique qui permet d’entraîner son esprit de façon à favoriser le bien-être mental. En d’autres termes, c’est une pratique qui aide l’esprit à se libérer des idées et pensées négatives, et par ricochet de libérer l’homme de tout ce qui l’empêche d’avancer, de ses ruminations et autres sources d’influence négative.

Les pratiques de méditation se résument très souvent à des techniques de concentration et de relaxation sur soi-même. En d’autres termes, il s’agit de s’instaurer une tranquillité intérieure.

Quels sont les grands principes de la méditation ?

La méditation consiste avant tout à maintenir un certain niveau de concentration sur soi-même. Il ne s’agit pas en tant que tel d’une guerre déclarée aux mauvaises pensées qui traversent notre esprit. C’est plutôt le fait de laisser couler, d’avoir recours à la volonté douce qui, telle une rivière laisse couler l’eau.

La méditation est également une pratique spirituelle qui permet d’entrer en contact avec soi-même et d’avoir une paix intérieure ultime.

Pourquoi méditer ?

La méditation est le moyen par lequel l’homme se connecté à lui-même. En vérité, la méditation favorise le bien-être mental, psychique et psychologique. Méditer régulièrement aide aussi l’organisme à minimiser, voire éradiquer les effets néfastes de l’anxiété et du stress. En méditant, vous créez vous-même un espace de paix intérieure et de sérénité. Tout ceci aide à faire face aux difficultés de la vie, à voir le bon côté des choses qui nous arrivent, mais aussi à résister aux flots de pensées qui inondent notre environnement immédiat et qui nous influencent. Au final, le fait de méditer permet d’être en connexion avec soi-même. Comment se fait alors la méditation ?

Quels sont les différents types de méditation ?

Faire de la méditation ne se réalise pas que d’une seule manière. Il existe différents types de méditation, et chaque type prône ses règles et sa façon de faire.

La méditation transcendantale

Cette technique de méditation fait partie des plus anciennes. Elle prend sa source dans la tradition védique. Elle a été développée en 1958 par le maître spirituel Maharishi Mahesh Yogi. Selon cette technique, l’individu, en position assise, ferme les yeux et répète un mantra dans sa tête. C’est une technique qui ne nécessite ni de la concentration, ni de la visualisation, ni de la contemplation. Le mantra ici fait référence à des sons, des mots ou des phrases qui n’ont certes aucune signification, mais qui empêchent l’individu d’avoir des pensées distractives. La finalité est de permettre au corps et à l’esprit d’être dans un état de calme intense.

La méditation de pleine conscience

C’est une technique de méditation qui permet d’accéder à l’état de pleine conscience. En effet, il s’agit d’exercice au cours duquel l’individu se focalise sur ses perceptions et ses sensations de l’instant présent. Et pour méditer, il n’est pas nécessaire d’adopter la position du lotus.

Tout comme les autres types de méditation, celle de pleine conscience aide à se défaire de l’anxiété et du stress, de la dépression, des troubles obsessionnels compulsifs, de l’insomnie, de l’addiction et même des troubles du comportement alimentaire.

Il existe également d’autres types de méditation tels que le Zazen, le Vipassana et bien d’autres.

Comment méditer ?

Il n’y a pas de façon standard de faire de la méditation. Elle peut se pratiquer aussi bien assis que debout, en marchant ou en ayant les yeux fermés ou ouverts. Ainsi, quelle que soit votre position, l’essentiel est de garder son esprit concentré, soit en visualisant une image ou en répétant un mot secret. De même, il n’est pas établi de façon certaine une différence d’effet relative aux positions adoptées pour pratiquer la méditation. Le plus important reste l’assiduité dans la pratique de cette discipline de relaxation et de connexion avec son moi intérieur.