L’Éventail chinois, l’accessoire à la mode

224

Comme tout bon éventails, les éventails chinois permettent de se rafraichir à moindres coûts. Ils ont par ailleurs, joué un rôle important dans la culture traditionnelle chinoise. Aujourd’hui, ils sont très appréciées de par le monde entier.

Histoire des éventails chinois

D’abord, un éventail est un accessoire utilisé pour produire un courant d’air frais. Comme son nom l’indique, l’éventail chinois est un objet typique de la culture chinoise. Son invention remonte à la dynastie des Shang soit, près de deux mille ans avant Jésus-Christ.

Au cours de son histoire, il a subi plusieurs changements au niveau de sa conception. Ainsi, les tout premiers éventails étaient dénommés « Shan han ». Ils étaient conçus sur le modèle des ombrelles d’aujourd’hui.

Après le shan han, on retrouve le « Zhang shan ». Celui-ci fut un éventail à long manche, fabriqué avec des plumes ou des tissus de soie fins. D’autres types d’éventails ont suivi ces deux premiers quelques années plus tard. Ces derniers étaient différemment fabriqués. Ils étaient confectionnés en plumes, en bambou ou en feuilles de roseaux tissées.

Aujourd’hui, les éventails les plus connus sont fabriqués avec du plastique, de la soie ou avec du papier.

Le rôle des éventails chinois

Dans la culture chinoise, l’éventail ne représente pas qu’un simple ventilateur manuel. Ce dernier a eu plusieurs rôles selon les différentes dynasties. En effet, dans les anciennes sociétés chinoises, les éventails étaient utilisés, non seulement, pour apporter de l’air, mais encore pour protéger du soleil et de la poussière. Quelques-uns étaient fabriqués à des fins décoratives. Aussi, dans certains arts martiaux chinois, les éventails étaient considérés comme des armes.

Il faut souligner que ces ventilateurs manuels n’étaient pas des objets accessibles à tout le monde. Chaque type d’éventail était associé à une caste bien déterminée.

Par exemple, les éventails confectionnés en plumes ou en soie étaient spécialement destinés aux empereurs et aux personnes de hauts rangs.

La fabrication des éventails chinois

Il est important de souligner que la fabrication des anciens éventails exigeait une certaine délicatesse. C’était le cas, lorsqu’il s’agissait de fabriquer des éventails en plumes, en soie ou en ivoire.

Étant donné que ces derniers étaient particulièrement destinés aux personnes de hauts rangs, il fallait soigner leur conception.

Aujourd’hui, il est plus facile de fabriquer des éventails chinois, puisque ceux-ci sont à présent faits en papier et en soie. Pour leur fabrication, il suffit d’avoir les matériels nécessaires.

Par exemple, pour confectionner l’éventail en papier, il vous faut :

  • des ciseaux,
  • des bâtonnets de glace,
  • du papier rame,
  • de la colle
  • et des feutres.

Commencez par découper le papier dans le sens de la longueur. Faites la découpe de manière à obtenir trois bandes de papiers. Ensuite, dessinez des motifs de votre choix sur ces dernières, puis pliez-les en accordéon.

Courbez maintenant, chaque bande plissée en deux et collez-les entre elles. Vous obtiendrez un demi-cercle en forme d’éventail. Pour finir, collez les deux bâtonnets de part et d’autre du demi-cercle et le tour est joué.