Le CBD accélère-t-il le jaunissement des dents ?

73

La légalisation de la consommation de cannabis (ou marijuana) au Canada en 2018 a entraîné l’augmentation de sa consommation dans certains autres pays. À présent, on l’utilise principalement pour atténuer la douleur, notamment comme alternative efficace et moins dangereuse aux opioïdes. Même si des recherches supplémentaires sont nécessaires, les premières études ont montré que le cannabis médical a un impact positif sur le bien-être. La question qui nous intéresse aujourd’hui est de savoir si le CBD accélère le jaunissement des dents. Réponse dans ce billet.

La consommation de CBD peut-elle être bénéfique pour votre santé bucco-dentaire ?

Le CBD fait partie des substances non addictives qui permettent de gérer en toute sécurité les problèmes de santé. Selon des études récentes, le CBD pourrait traiter certaines maladies, notamment auto-immunes ( la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn), les troubles neurologiques (, la maladie de Parkinson et les crises d’épilepsie) la douleur chronique (la fibromyalgie) et les troubles psychologiques (l’anxiété et la dépression).

Dans le domaine de la santé bucco-dentaire, le CBD, que vous pouvez vous procurez librement sur le site Famous CBD peut vous aider à :

  • Atténuer l’anxiété chez le dentiste – Le CBD a un effet calmant et peut calmer l’anxiété d’un patient, ce qui le rend plus ouvert aux traitements dentaires et au paiement de visites régulières chez son dentiste.

  • Réduire le risque de maladie des gencives – Le CBD peut neutraliser l’inflammation qui conduit à des maladies des gencives comme la parodontite. Du fait de la parodontite, les gencives se détachent des dents, ce qui augmente le risque d’infection. Cette situation peut détruire les os et les tissus qui soutiennent les dents, entraînant la perte des dents. Les qualités anesthésiques et antiseptiques du cannabidiol peuvent réduire votre risque de maladie des gencives (mais pas s’il est fumé ; voir ci-dessous pour plus de détails).

  • Alléger les douleurs dentaires – Le CBD peut être ingéré comme un analgésique de routine pour soulager les douleurs dentaires. Cependant, un tel mode d’action ne procure pas un soulagement rapide. Le CBD doit être appliqué directement sur la zone affectée sous forme de spray oral, d’huile ou de teinture.

  • Favoriser le rétablissement après une intervention chirurgicale – Après une intervention chirurgicale (qu’elle soit dentaire ou médicale), les patients se voient généralement prescrire une liste de médicaments pour lutter contre les bactéries, l’inflammation et la douleur, dont certains créent une dépendance ou ont une série d’effets secondaires possibles. Un traitement à l’huile de CBD après une chirurgie dentaire peut aider les patients à éviter ces effets secondaires et à se rétablir en toute sécurité.

Les risques liés à la consommation du cannabis

L’analyse des conséquences de la consommation de cannabis sur la santé bucco-dentaire a déjà fait l’objet de plusieurs études. Les dentistes de la Société belge de médecine dentaire tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme. En effet, plus une personne fume du cannabis, de manière prolongée, plus elle risque de voir ses dents jaunir, s’éroder, tomber, développer des caries, des troubles sensoriels, des mycoses ou des lésions précancéreuses.

Ces troubles touchent davantage les fumeurs de cannabis que les fumeurs de tabac, car la molécule responsable de ces dommages est le THC, le principe actif contenu dans les feuilles. Les dentistes estiment qu’il modifie la flore bactérienne buccale, diminue la production de salive et rend la plaque dentaire plus épaisse et collante, et donc plus difficile à éliminer. Ces changements peuvent également entraîner des maladies dans les tissus qui soutiennent les dents et provoquer leur déchaussement. On associe également la consommation de cannabis au grignotage, à l’alcool, à une mauvaise hygiène et à une alimentation déséquilibrée. Tous ces facteurs contribuent également à la détérioration de la santé dentaire.

Fumer du cannabis : quels risques pour la santé bucco-dentaire ?

Bien que le CBD puisse être dérivé du chanvre et non de la marijuana, certaines personnes utilisent les deux termes de manière interchangeable. Fumer de la marijuana comporte des risques spécifiques pour la santé et la santé dentaire qui doivent être pris en considération. Certains effets secondaires potentiels sont cosmétiques, mais d’autres peuvent être graves :

  • Xérostomie, « bouche sèche » est un effet secondaire bien connu du fait de fumer du cannabis. La salive facilite la digestion et protège la bouche de la croissance bactérienne et de la plaque dentaire. En effet, la diminution de la salive peut entraîner des caries dentaires et des maladies des gencives.

  • Déminéralisation de votre émail – comme le tabac, fumer du cannabis peut tacher vos dents. Cependant, il peut aller plus loin et déminéraliser votre émail, ce qui rend le blanchiment de vos dents d’autant plus difficile.

  • Maladie parodontale – Alors que le CBD peut réduire l’inflammation et aider à éviter la parodontite, fumer du cannabis peut provoquer une maladie des gencives.

  • Leucoplasie – également un effet secondaire bien documenté de la consommation de cannabis, la leucoplasie est la formation de taches blanches à l’intérieur de votre bouche (sur vos gencives, l’intérieur de vos joues et votre langue). Bien que la plupart des taches soient bénignes, la leucoplasie est associée à un risque élevé de cancer de la bouche.