Free Porn
HomeCultureDanse : salsa, bachata et kizomba

Danse : salsa, bachata et kizomba

La danse est une pratique très ancienne dont les pas et les particularités varient d’une culture à une autre. De ce fait, il existe une multitude de danses propres à chaque pays ou zone à travers le monde. Cependant, certaines d’entre elles se sont démocratisées partout dans le monde au-delà de leur région d’origine. C’est le cas des danses afro-latines telles que la salsa, la bachata et la kizomba, qui sont connues et pratiquées un peu partout aujourd’hui. Poursuivez la lecture pour en savoir plus sur celles-ci.

La salsa

La salsa, qui se traduit par « sauce » en espagnol, représente à la fois une danse et un style musical. Cette dernière et d’autres danses afro-américaines comme la bachata et la kizomba, se sont mondialement popularisées et régalent aujourd’hui à l’occasion de nombreuses soirées festives ou mondaines. De ce fait, vous pouvez facilement trouver les meilleures soirées de bachata, de salsa ou de kizomba dans votre ville si ces danses constituent votre objet de divertissement. Concrètement, la salsa est une combinaison culturelle de plusieurs rythmes latino-américains dont le cha-cha-cha, la rumba, la plena, etc. Elle est également influencée par des cadences américaines comme le blues, le jazz et le soul. En outre, la salsa se pratique généralement en couple, mais aussi en solo. Son apparition à New-York remonte aux années 50 et 60 où elle a joui d’un succès remarquable. De ce fait, la danse a poursuivi son essor dans le monde, spécialement en Europe, dans les années 90. Par ailleurs, la salsa se distingue aujourd’hui en deux sortes, qui sont : · La salsa cubaine ; · La salsa portoricaine. La salsa cubaine tire son inspiration de la danse casino qui était très populaire dans les années 50. Elle se pratique en couple, où les deux partenaires font des mouvements circulaires successifs. Quant à la salsa portoricaine, elle est très présente dans les écoles de danse et sa particularité réside dans le respect d’une ligne par les danseurs.

La bachata

Originaire de la République Dominicaine, la bachata est une danse qui cumule sensualité et romantisme. Cette dernière est pratiquée dans le monde entier et ses mouvements sont principalement des balancements et des déhanchements. Elle est issue de la base sociale, ce qui lui a valu assez de dédain à ses débuts. Cependant, elle a su braver ce mépris et a commencé par intéresser de plus en plus de monde dès les années 80. En réalité, l’accroissement de l’intérêt populaire et l’internationalisation de la bachata ont été propulsés en 1980 par le développement des moyens de communications et l’essor du tourisme dominicain. De plus, elle doit également sa popularisation aux efforts de certains compositeurs dont Victor Victor, Luis Dias ou encore Juan Luis Guerra.

La kizomba

La kizomba est aussi bien un style musical qu’une danse, qui a vu le jour en Angola dans les années 80. Dès sa création, elle s’est rapidement développée à travers les pays lusophones, où elle a connu un succès impressionnant. Forte de cette belle réussite, la danse kizomba a poursuivi son expansion sur les continents européen et américain. Sa renommée est donc devenue mondiale aujourd’hui et elle fait le bonheur de nombreux amateurs à travers le monde. En fait, kizomba est un mot d’une langue angolaise nommée ‘kimbundu’ et qui signifie ‘fête’. C’est donc une danse hautement festive qui se pratique le plus souvent en couple. Enfin, la kizomba est une danse sensuelle et langoureuse avec un espace très petit entre les deux partenaires.

Maxime Richard
Maxime Richard
Redacteur web et entrepreneur dans le milieu du marketing digital depuis plus de 5 ans.
Articles commun

Articles populaires

- Advertisment -