Cohabitation chien et chat : Les bases pour une cohabitation réussie !

26

Entreprendre une cohabitation entre un chien et un chat n’est pas une tâche des plus simples qui soit. Et pour cause, ces derniers ont la réputation de ne point faire bon ménage. Mais soyez rassuré quant à l’idée qu’ils puissent très bien s’adapter, se tolérer et vivre en harmonie sous votre toit.

Afin que cela soit possible, voici quelques éléments essentiels sur lesquels vous appuyer pour poser les jalons d’une cohabitation réussie entre un chien et un chat.

Initier à la cohabitation dès le plus jeune âge

Le moment choisi pour initier la cohabitation est cruciale pour des compagnons que l’on souhaite familiariser. Puis qu’il est question de base ou de prémices ici, notez justement qu’une bonne cohabitation s’apprend idéalement dès le plus jeune âge. Autrement dit, lorsqu’ils ne sont encore qu’un chiot et un chaton insouciants qui découvrent leur environnement et s’en imprègnent.

L’observation montre en effet qu’un chien habitué à la présence d’un chat depuis sa tendre enfance ou ayant partagé le même cadre de vie pendant leur croissance parvient aisément à l’intégrer dans son cercle social.

La socialisation

La socialisation de vos compagnons canin et félin est un facteur clé pour la réussite de leur cohabitation. D’elle dépend en effet l’aptitude de ces derniers à s’intégrer dans leur environnement social et interagir avec ses composantes (humains, congénères, autres animaux domestiques).

Elle doit idéalement s’amorcer dans les premières semaines qui suivent la naissance de l’animal (par l’éleveur) et se poursuivre par le propriétaire après l’adoption. Un chat socialisé à la présence des chiens aura naturellement moins tendance à se méfier et pourrait mieux tolérer, voire se lier d’amitié avec un chien nouvellement accueilli dans sa famille.

L’éducation

L’éducation est complémentaire à la socialisation de vos compagnons. Celle-ci vous permet en gros de modeler le comportement de votre animal, lui apprendre les bonnes manières et l’obéissance à quelques règles simples.

Chiens et chats sont pour la plupart des animaux au tempérament affectueux et sociables, ce qui est une bonne chose. Cela dit, tolérance, patience et docilité idéales pour la cohabitation ne sont pas toujours des qualités communes à tous les individus. Et c’est là que l’éduction trouve son importance.

Elle vous permettra notamment de faire comprendre à votre chien que les chats sont des amis et non des ennemies ou des proies qu’il peut chasser.

La familiarisation par l’échange d’odeurs

Les chiens et les chats sont particulièrement sensibles aux odeurs qui, selon les cas, peuvent les rassurer et inspirer confiance ou l’inverse. Faire en sorte que vos compagnons à poils s’habituent à leur odeur respective est un moyen pratique que vous avez pour faciliter leur cohabitation.

Le procédé est relativement simple. Il vous suffit par exemple d’imprégner un morceau d’étoffe de l’odeur de votre chat puis le faire renifler par votre chien et vice versa. Cette stratégie peut idéalement être appliquée avant les présentations qu’elle aide à faciliter, vos compagnons s’étant d’ores familiarisés par l’odeur.

Des présentations soignées

La cohabitation implique que votre chien et votre chat soient appelés à se côtoyer et partager le même toit le reste de leur vie. Pour les aider à s’intégrer et à trouver leur marque, il est de coutume d’organiser des présentations entre la famille et le nouvel animal.

Bien entendu, les rencontres sont à préparer avec soin. En général, la socialisation et l’éducation du compagnon déjà présent à la maison sont des préalables qui peuvent faciliter les premières rencontres.

Dans tous les cas, vous devez toujours veiller à ce qu’elles soient sécurisées et sans contrainte. Prenez soin de rassurer vos compagnons, mettre une muselière à votre chien et prévoir une option de repli pour votre félin entre autres.

La prévention et la gestion des conflits

Il n’est pas rare que des conflits naissent entre chats et chiens appelés à cohabiter. Comprenez que les chiens et les chats n’ont pas les mêmes habitudes ni le même langage et signaux de communication, il faut apprendre à les comprendre.

Il peut arriver qu’une incompréhension ou toute autre raison génère des tensions, des jalousies ou des altercations. Il vous revient en tant que maitre d’identifier, prévenir et gérer les situations conflictuelles qui peuvent opposer vos compagnons.

Le volet préventif, relativement simple à instaurer repose en générale sur quelques aspects essentiels. Notamment, l’organisation des territoires en offrant à chacun un minimum d’espaces exclusifs. La nécessité de séparer les aires de repas. Ou encore l’importance d’être juste en offrant autant d’amour et d’affection à votre chat qu’à votre chien.