10 des meilleures choses à voir et à faire à Batignolles

34
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Loin des quartiers les plus touristiques de Paris, le quartier des Batignolles dans le 17ème arrondissement est apprécié des habitants pour ses bistrots, ses bars, sa culture décalée et ses jardins romantiques.

Rue brochart

Cela pourrait être renommé la rue de la nourriture des Batignolles, car les deux côtés de la route sont bordés de restaurants symbolisant la nouvelle image du quartier. Les amateurs de viande devraient réserver dans le bistrot Gaston, dont le sympathique propriétaire, Rachid, sert des plats traditionnels tels que les oeufs en meurette ou les côtes de boeuf vieillies avec une sauce béarnaise (menu du midi à 20 €). Pour des plats plus respectueux des légumes (plat du jour de 10 € à 12 €), il y a le Bar Pignon, un café décontracté, tandis que Formaticus est une fromagerie qui sert des assiettes à partager parmi sa longue liste de fromages et Le Costaud des Batignolles fait partie de la galerie d’art moderne, partie restaurant.

Dose

L’initiation idéale aux Batignolles consiste à prendre une table sur le trottoir chez Dose et à commander un café filtre blanc ou plat. Ce « Dealer de Café » autoproclamé fait partie d’une vague de cafés locaux axés sur les compétences de barista, qui s’ouvrent enfin à Paris – et qui offrent une alternative au « express » amer que servent de nombreux lieux de quartier. L’emplacement est idéal, en face de l’entrée du parc Square des Batignolles (voir ci-dessous). La clientèle est donc composée de parents avec enfants, de passionnés de shopping dans les boutiques voisines et d’étudiants et de clubbers qui se préparent pour le bio. jus de gingembre, chocolat chaud et croissants.
• Chocolat chaud à partir de 3,50 €, pâtisseries à partir de 1,50 €, 82 Place du Docteur Félix Lobligeois, dose.paris

Square des Batignolles

Plus qu’un parc tentaculaire qu’un simple carré, c’est le premier espace vert des Batignolles, créé en 1862 en tant que jardin à l’anglaise. Un ruisseau traverse des pelouses soignées, des statues et des sculptures, puis dans un grand étang rempli de carpes japonaises rouges et de dizaines de canards. C’est un endroit idéal pour un pique-nique et pour les enfants, avec ses terrains de jeux, ses pistes de skateboard et son vieux manège avec des chevaux en bois. En début de soirée, les habitants plus âgés se rassemblent pour jouer à la pétanque avant de se rendre dans un bistrot à proximité.
• 144bis rue Cardinet, paris.fr

Art42

Le premier musée français consacré au street art se trouve dans un coin des Batignolles, juste à côté du boulevard périphérique. C’est dans un collège informatique et les visites ne sont pas faciles (visites guidées obligatoires tous les mardis de 18h à 20h, gratuit, réservation en ligne indispensable), mais cela en vaut la peine. Cette exposition de la collection privée du galeriste parisien Nicolas Laugero Lasserre présente 150 œuvres d’art d’une cinquantaine de graffeurs du monde entier, notamment Invader, Shepard Fairey, Monkey Bird, Lek et Banksy. Le collège mérite une visite en soi: il est ouvert 24h / 24 et offre aux étudiants la possibilité de dormir et de prendre une douche sur place, sans frais, ni professeur. Au lieu de cela, il y a juste des centaines d’étudiants, jour et nuit, blottis sur des écrans d’ordinateur, le street art occupant la plus grande partie de l’espace mural.
• 96 Boulevard Bessières, art42.fr

Désordre Urbain

Le concept store original de Dorothée XX est typique des joyaux du shopping des rues étroites des Batignolles. Vous ne trouverez pas de designers de renom ni de marques mondiales dans ce quartier, mais cette boutique éclectique est une mine d’or de vêtements, accessoires, bijoux, céramiques et objets choisis par Dorothée parmi plus de 50 designers français moins connus. À quelques minutes à pied, rue Boursault, se trouve le même concept store à la française, Les Passantes, mais vous pourrez également faire une pause dans les magasins: commandez du thé et des gâteaux faits maison dans son chic salon de thé.
• 96 rue Nollet, desordreurbain.fr

Restaurant Bodrum

Demandez à n’importe qui dans la longue file qui se forme invariablement en dehors de ce joint trou dans le mur et ils diront qu’il sert le meilleur kebab de Paris. Ne vous fiez pas à son nom, ce n’est pas un restaurant, il n’ya même pas de bar où manger debout. Mais le Square des Batignolles est à deux minutes à pied, parfait pour un pique-nique. Le secret réside dans la qualité du veau préparé chaque jour par les propriétaires, les frères Ozlan et Erlan, marinés pendant 24 heures, puis servi de 11h00 à 21h30. Cela vaut la peine de faire la queue pour un doner kebab mémorable de 6,50 €.
• 43 rue des Batignolles

MobilHome

La rue Legendre est l’une des rues les plus animées des Batignolles, bordée de boutiques de mode et de boutiques vintage, de dîners décontractés et de bars à vin. Une adresse à ne pas manquer est ce magasin de meubles de style, qui ressemble à un appartement de designer. Il s’est fait un nom en récupérant des installations et accessoires époustouflants des années 50, 60 et 70 – chaises, canapés, miroirs, armoires et lampes – pour les restaurer et mettre en valeur les produits finis en magasin. Juste à côté se trouve la minuscule Cinq Août, une boutique de brocante récemment ouverte spécialisée dans les tenues de créateurs vintage. Au 78, Bloomy Star propose une sélection alléchante de bijoux faits main.
• 108 rue Legendre, chezmobilhome.com

Anona

Ouvert depuis quelques mois, ce restaurant élégant et minimaliste est en passe de devenir le nouveau point de référence gastronomique des Batignolles. Le chef Thibaut Spiwack a travaillé avec des chefs renommés tels qu’Alain Ducasse avant d’ouvrir son propre restaurant. Il semble probable que le Guide Michelin 2020 lui accordera sa première étoile. Bien que la soirée soit réservée à un menu de dégustation gastronomique de cinq plats (75 €), le déjeuner est le moment idéal pour goûter à la cuisine créative de Thibaut (trois plats à 29 €). Attendez-vous à des cocktails créatifs et à une sélection de vins biologiques et biodynamiques, de pain cuit au four, d’ingrédients de saison et de plats tels que le tatami au thon avec sorbet à la fraise et au basilic ou le merlu rôti sur un lit de pommes de terre fumées.
• 80 Boulevard des Batignolles, anona.fr

Marché des Batignolles

Le marché couvert des Batignolles date de 1846, à l’époque où ce quartier était un village rural. Bien que les locaux actuels soient une construction en béton laide des années 1970, il y a un buzz dès que vous vous promenez parmi les stands bondés. Outre le poisson, le fromage et la charcuterie alléchants, des déjeuners abordables sont proposés dans plusieurs cantines cosmopolites: le meze libanais à Edgar; menu japonais à Onigiriya; et maffé sénégalais (ragoût d’arachides) et yassa (poulet ou poisson mariné épicé) au stand de Madame Absa. Chaque samedi matin, vous trouverez également un marché de producteurs bio en plein air, situé à proximité du boulevard des Batignolles. C’est pittoresque, mais aussi plus cher.
• 96 Rue Lemercier, parisinfo.com

Les Caves Populaires

La longue rue sinueuse des Dames est l’endroit idéal pour découvrir la vie nocturne des Batignolles. Il regorge de bistros et de cafés populaires, ainsi que de bars à vins et à cocktails qui servent jusqu’au petit matin. Les Caves Populaires se distinguent par leur façade rouge distinctive et leur mosaïque des années 1920. Un lieu de prédilection pour les locaux, qui jouent aux cartes et discutent au bar traditionnel en zinc, l’endroit est de plus en plus fréquenté la nuit par les fêtards qui s’y arrêtent. C’est un bon endroit pour essayer des vins naturels à la mode et des bières artisanales à des prix abordables. Il sert également de généreuses assiettes de charcuterie et de fromage.
• 22 rue des Dames, sur Facebook

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.