Revenir d’entre les morts, mythe ou réalité ?

64

Phénomène rare, le réveil post-mortem semble être un mythe tout droit sorti des films de science-fiction. Néanmoins, c’est un fait réel. En effet, au cours des dernières décennies, de nombreux cas de personnes mortes et revenues à la vie ont été déclarés et relayés inlassablement par les médias. Miracle ou fait rationnel ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que le réveil post-mortem ?

Le réveil post-mortem se définit comme la remise en marche des organes vitaux d’un individu après que celui-ci ait été déclaré cliniquement mort. En effet, les personnes victimes de ces déconvenues présentent, en l’espace de quelques heures ou quelques jours, des signes de rupture dans le fonctionnement de leurs organes vitaux. Alors, ils sont déclarés morts, mais au bout d’un certain temps, recommencent à respirer normalement.

Des cas de mort revenu à la vie

Les réveils post mortem sont-ils rares ? La réponse est non ! Plusieurs cas de personnes revenues à la vie ont été révélés au fil des années et ils font l’objet d’études par de grands centres de recherches à travers le monde. C’est le cas de Gonzalo Montoya Jimerez, un détenu de 29 ans de la prison Villabonna qui a été déclaré mort par deux médecins suite à un suicide. Quelques jours plus tard, à l’institut médico-légal, il revient à la vie alors que le corps était prêt à être autopsié.

C’est également le même type de phénomène que Wastom Franklin Mandujano Doroteo a vécu. En effet, décédé au Pérou suite à une intervention du canal radiculaire, il fait également partie des heureux élus qui sont revenus à la vie. La mort déclarée 6 jours auparavant, ce fut une scène improbable que de voir Doroteo respirer alors qu’il était placé dans son cercueil, prêt à être enterré.

De même, en Inde, Shankar Gombi a été déclaré mort deux jours après un accident de moto. C’est lorsque le médecin a voulu commencer l’autopsie qu’il s’est rendu compte que le corps du jeune homme avait encore des sensations et qu’il respirait faiblement.

Même si nous ne citons que ceux-là, il faut noter que les histoires de personnes qui reviennent à la vie sont plus fréquentes qu’on ne pourrait l’imaginer.

Comment s’explique ce phénomène ?

Même si tout porte à croire à un miracle, le réveil post-mortem n’en est rien. Ce phénomène peut en effet s’expliquer par deux scénarios distincts, notamment :

  • Premier scénario : si le patient est victime d’une intoxication médicamenteuse, il pourrait ne pas être mort, mais seulement plongé dans un coma profond qui rend sa respiration presque absente. Ceci étant, les machines ne détectant plus de signe de vie, le patient pourrait être déclaré mort.

  • Second scénario : lorsque le patient dans ce cas fait une noyade en eau froide, son corps peut être plongé en hypothermie. Un état qui ralentit son pouls et son souffle jusqu’à 20 à 30 pulsations par minutes et donc indétectables. Le pouls étant inexistant, la mort pourrait être constatée.

Dans les deux cas, le patient est plongé dans une sorte d’hibernation et sans un examen approfondi tel que l’électrocardiogramme, une mort effective peut être prononcée cliniquement alors que le patient vit toujours.

Revenir de la mort, une seconde chance ou un sursis à la mort ?

Dans la plupart des cas de réveil post-mortem, les victimes ne survivent pas longtemps après leur renaissance. Cela se comprend parfaitement puisque lors de l’état d’hibernation, le sang ne circulant plus, les cellules manquent d’oxygène et se nécrosent. Ensuite, lorsque la victime revient à la vie, le sang se remet à circuler, mais rencontre des tissus détruits. Alors, une réaction inflammatoire se déclenche dans tout l’organisme et la personne concernée décède après un certain temps pour cause de défaillance des organes vitaux.

Ces situations se sont déjà produites dans la majorité des cas de résurrection. Par exemple, un homme revenu à la vie en mars dernier dans le Mississippi est malheureusement mort à nouveau deux semaines plus tard, parce que ses organes étaient défaillants. De même, aux Philippines, on raconte la mésaventure d’une petite fille déclarée morte, mais qui s’est réveillée lors de ses funérailles. Elle aussi, ne resta pas longtemps en vie puisque sa mort fut déclarée une seconde fois après quelques jours.

Il existe cependant quelques personnes chanceuses qui vivent longtemps après leur résurrection. Cela dit, les témoignages allant dans ce sens sont plus ou moins vagues.