Free Porn
HomeCommerceTraçabilité dans le secteur textile, quel est l’état des lieux ?

Traçabilité dans le secteur textile, quel est l’état des lieux ?

Le secteur textile regroupe la conception, la fabrication ainsi que la commercialisation des produits textiles et d’habillement. Ce secteur, qui autrefois manquait de traçabilité, se trouve aujourd’hui réglementé grâce à l’impulsion de divers acteurs. Découvrez ici l’état des lieux sur la traçabilité du secteur textile.

Les étiquettes, un nouveau moyen pour la traçabilité des produits textiles

Le secteur textile présentait autrefois une faible traçabilité. En effet, il était impossible de savoir si un vêtement a été confectionné en respectant l’environnement. De la même manière, il était difficile de connaitre les conditions de travail des ouvriers de ce secteur.

Sur l’étiquette du produit figurent parfois sa composition et la zone de provenance qui est facultative pour les membres de l’UE. La zone de provenance indique généralement le lieu de confection du produit fini, mais pas l’origine des matières premières utilisées.

Tout dernièrement, le manque de traçabilité dans l’industrie textile s’est illustré par les critiques autour du travail forcé des Ouïghours en Chine. Cette situation fut très décriée, car 20 % du coton utilisé dans les industries textiles du monde proviennent de cette zone chinoise.

Face à cette situation et à l’opacité que présente le secteur textile, il est important de connaitre le circuit qu’empruntent les vêtements. Aujourd’hui, FootBridge permet de découvrir la provenance de votre produit et sa composition.

L’implication des consommateurs et des États dans la traçabilité du secteur textile

Selon l’ONU, l’industrie textile émet en moyenne 20 % des eaux usées mondiales. Elle constitue également une source produisant près de 10 % des émissions mondiales de carbone. Ce sont autant de raisons pour lesquelles la France a d’ailleurs adopté en 2017, une loi sur le devoir de vigilance.

Cette loi concerne les industries possédant plus de 5 000 employés en France ou plus de 10 000 dans le monde. Elle oblige ces entreprises à publier un plan destiné à prévenir les risques en matière d’environnement et de non-respect des droits humains. Cette loi sanctionne également les actes de corruption qui pourraient résulter de leurs activités ou celles de leur filiale.

Ainsi, ne pas communiquer clairement sur les détails de production constitue alors un véritable frein au chiffre d’affaires des entreprises textiles.

Traçabilité dans le secteur textile : de nombreuses entreprises s’y conforment

De nombreuses entreprises textiles se conforment aujourd’hui à la traçabilité de leurs produits. Outre les étiquettes classiques, bon nombre d’entreprises optent pour les étiquettes dotées de codes QR. Il n’est donc pas rare de retrouver sur le marché de nombreux vêtements intégrant un code QR à leurs étiquettes.

Ces codes QR présentent généralement des fiches-produits ou encore des vidéos du site de fabrication des produits. Ils permettent également de connaitre parfois le coût environnemental des produits, mais d’avoir aussi des informations sur les conditions de travail dans les entreprises textiles.

Maxime Richard
Maxime Richard
Redacteur web et entrepreneur dans le milieu du marketing digital depuis plus de 5 ans.
Articles commun

Articles populaires

- Advertisment -