disquepenchDans un CV, on ne parle pas de ce qu'on n'a pas réussi, encore moins de ce qu'on a raté.

Un CV n'est pas fait non plus pour tirer des plans sur la comète : pas question d'y expliquer comment on pense changer les choses, encore moins les révolutionnner.

C'est de tout ça dont je veux parler dans ce blog (dont le nom de domaine, Manice.org, est hérité d'un ancien site web dont je reparlerai). J'espère qu'il permettra à celles et ceux avec qui je pourrais travailler demain - ou plus tard - de mieux me connaître et qu'il trouveront dans ces pages des éléments d'information ou de réflexion intéressants. 

Ce blog ne suivra pas de plan particulier. Je n'en ai pas fait. Je n'en ai pas. Essayer d'apporter quelques idées constructives sera ma seule ligne directrice. Le fait d'évoquer mes ratages professionnels devrait m'y aider : les échecs sont une source d'inspiration relativement puissante.

Commençons par une expérience récente qui m'a donné l'occasion de réfléchir : l'analyse de l'audience des sites Web des cinémas et l'étude du comportement de leurs visiteurs.